Pourquoi la Chine demeure une terre d’avenir

Chunyan Li, publié par Le Monde le 30 janvier 2015

Manuel Valls est en Chine jusqu’au 31 janvier, avec une délégation de dirigeants d’entreprise et deux sujets prioritaires : le « business » et le climat. Cette visite intervient au moment où la croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois est arrivée au niveau le plus bas depuis 1990 : 7,4 % en 2014. Quel sera l’impact de cette baisse sur l’Occident, et en particulier sur la France ?

Pour lire la suite de l’article, cliquer ici